Allier la praticité et la douceur du style traditionnel avec un parquet en céramique

Pour apporter une note de chaleur au sein de votre maison, vous pensez recouvrir le sol de la plupart des pièces avec un parquet en bois, de préférence une essence exotique ou du chêne. Vous appréhendez toutefois que le coût d’un tel revêtement ne soit hors de portée de votre budget. En outre, vous craignez qu’un parquet en bois naturel ne soit pas adapté aux pièces humides et que son entretien soit trop complexe. Vous recherchez une solution qui allie la praticité et la douceur du style traditionnel ? Le parquet en céramique correspond parfaitement à vos besoins ! Explications.

Une fidèle reproduction du parquet en bois naturel

Le parquet en céramique rencontre actuellement un vif succès auprès des particuliers et des professionnels. En effet, il reproduit à s’y méprendre les différentes essences de bois naturel pour répondre aux besoins de tous ceux qui aspirent à recouvrir leur sol avec un revêtement indémodable, chaleureux et durable sans les contraintes d’entretien de son modèle. Ce matériau combine avec brio la note rustique et la touche de chaleur du bois à la simplicité d’entretien et la résistance de la céramique.

Nombreux sont les adeptes du parquet en bois qui hésitent à passer au carrelage en céramique. Toutefois, pour s’adapter à leurs envies décoratives, les fabricants ont développé des parquets en céramique qui reproduisent fidèlement l’aspect veiné de tous types de bois. Ils proposent ainsi des « lames de parquet » qui imitent à s’y méprendre le chêne, le cerisier, le wengé, le hêtre et certaines essences exotiques.

Pour mieux répondre aux attentes des promoteurs, les industriels déclinent les lames de parquet en céramique dans plusieurs dimensions : 15 x 15cm – 20 x 40cm – 32 x 59cm – 13 x 110cm… Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination pour obtenir le résultat dont vous rêviez.

Un revêtement solide

En marge de son aspect esthétique, le parquet en céramique offre la possibilité de recouvrir en « bois » les pièces où le choix du bois naturel n’est pas envisageable en raison de la porosité de ce matériau. Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour habiller le sol des pièces humides et des espaces extérieurs, comme la cuisine, la salle de bains, la terrasse et la plage de la piscine. Comme il est généralement fabriqué à base de grès cérame, un matériau réputé pour sa robustesse, le parquet en céramique résiste à l’humidité, à l’usure et aux passages intensifs.

Un entretien facile

L’entretien du parquet en céramique est réduit au strict minimum par rapport à son homologue en bois massif. Il ne requiert ni ponçage ni application de vernis ou de cire. À l’instar d’un simple carrelage, il se nettoie avec une serpillère imbibée d’eau savonneuse ou additionnée d’un détergent ménager courant. Posés sans joints, ils sont encore plus faciles à laver. En effet, les salissures s’incrustent surtout au niveau des joints.

S’adapte à un chauffage par le sol

À l’encontre des parquets en bois, celui en céramique s’adapte à un système de chauffage par le sol grâce à sa capacité de résistance à la chaleur. Vous pouvez ainsi jouir d’une douce ambiance au sein d’une pièce en hiver. Pour optimiser votre confort, vous pouvez également installer un dispositif d’isolation phonique.

Un revêtement résistant, immuable et durable

Un parquet en bois est fragile. S’il n’est pas périodiquement entretenu, il est susceptible de se fissurer ou de craquer. Ces risques sont écartés pour un parquet en céramique qui affiche une forte résistance à l’usure, aux rayures. En outre, les rayons UV n’ont aucun impact sur sa couleur.

Sa durabilité représente aussi un des points forts du carrelage imitation parquet. S’il est correctement posé et bien entretenu, sa durée de vie peut atteindre 50 ans.

Plusieurs techniques de pose possibles

À l’instar de son homologue en bois naturel, le parquet en céramique s’apprête à différentes méthodes de pose : en chevrons, en opus romain, en pose décalée… Pour sortir de l’ordinaire, vous pouvez combiner un carrelage imitation parquet avec d’autres variétés et formats de carrelage. Pour éviter toute erreur de goût, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un carreleur professionnel.

Plus économique

Le prix du parquet en céramique varie en fonction du type de matériau choisi. Si vous privilégiez un carrelage en grès cérame haut de gamme, votre revêtement de sol sera assez onéreux, mais la ressemblance au modèle naturel sera frappante. Toutefois, la facture finale ne sera pas aussi élevée que pour un parquet massif, notamment si vous êtes un inconditionnel du bois précieux.

Pour conclure

Envie de profiter du charme, de l’élégance et de la touche chaleureuse apportée par le bois, mais sans les inconvénients de ce matériau ? Optez pour le parquet en céramique qui associe la douceur du bois à la praticité et à la résistance du carrelage ! Les industriels développent des « lames » de parquet en grès cérame reproduisent l’apparence et la structure palpable du bois.

Category : Revêtement de sol / Publié le 04 Nov 2019